Chambre Syndicale de la Sophrologie

La Chambre Syndicale de la Sophrologie est la première organisation représentative des Sophrologues en France

Elle compte plus de 10 000 sophrologues adhérents de tous les courants confondus.

Elle est notamment à l’origine de la norme AFNOR sur les prestations de service du Sophrologue.

Les Sophrologues qui arborent le logo de la Chambre sont des Sophrologues qui se sont engagés à respecter son Code de Déontologie.

En savoir plus :

La Chambre a été fondée en 2011 par Catherine ALIOTTA (la directrice de notre Institut). Elle en est toujours la Présidente.

La Chambre Syndicale de la Sophrologie s’engage à employer tous les moyens juridiques dont elle dispose pour défendre et faire valoir les droits des sophrologues exerçant en France métropolitaine et départements d’outre-mer.

Grâce à ses nombreuses actions, la Chambre est parvenue à rétablir le bon droit de ces professionnels, et ainsi à agir en faveur de la juste reconnaissance du métier.

Parmi, ces actions, la Chambre a été amenée à adresser des demandes officielles ou à attaquer juridiquement les instances concernées lorsqu’était constaté tout manquement ou préjudice fait à la profession.

La Chambre travaille sans relâche à la promotion de la sophrologie auprès de tous les publics. Interventions télévisées, conférences, salons… elle intervient régulièrement pour informer au sujet de la méthode et veille ainsi à la diffusion d’une information fiable et de qualité.

La Chambre n’hésite pas à répondre à la demande des médias pour permettre à chacun de découvrir l’intérêt et les bénéfices tirés de la pratique de la sophrologie.

Elle répond aussi aux sollicitations des structures et organisations (hôpitaux, associations, universités, etc.) qui font appel à elle pour s’informer sur la sophrologie ou expérimenter la méthode.

sophrologie
 

La Chambre, à travers les actions qu’elle mène, se place comme porte-parole de tous les sophrologues exerçant en France métropolitaine ou départements d’outre-mer. Elle engage des discussions, aussi bien avec les acteurs institutionnels que ceux de la santé, pour faire avancer le statut des sophrologues et la reconnaissance du métier.

Elle s’adresse également à tous ceux qui peuvent contribuer à une meilleure prise en charge des séances de sophrologie afin de rendre accessible sa pratique par le grand public.

La Chambre est, par ailleurs, membre de la Chambre Nationale des Professions libérales (CNPL). A travers cette adhésion, elle peut siéger dans des Conseils d’administration des URSSAF locales pour représenter et défendre les professions libérales.